dimanche 20 mars 2016

Salon du livre 2016

Hello! 

Comme je ne pense pas que je vous aurait fait une vidéo pour vous parler de ça je vais vous parler de ma journée au salon du livre de Paris le 20/03/2016.

Je n'attendais pas grand chose de ce salon, je n'avais de base aucun auteur à rencontrer donc c'est vrai que j'étais plus ouverte et curieuse que les rares fois où j'y étais allé avant. 

Juste avant de partir j'avais vite fait regarder le site internet à la recherche justement d'auteur dont je pouvait vouloir la dédicace. J'avais juste repérer du coin de l’œil une conférence d'une heure sur la thématique du conte. 

On est arrivé avec Tcheuck à 11h-11h30 au salon. On a fait un très rapide tour mais comme j'avais quand même envie de manger et de voir cette conférence on s'est posé et avons attendu le début. 

Comment vous dire: j'ai A-D-O-R-E cette conférence. Il y avait deux auteurs une française: Nathalie Azoulai et un américain: Michael Cunningham. Une personne leur posait des questions et chacun y répondait (Michael Cunningham avait un traducteur pour lui expliquer et nous traduire ce qu'il disait). Et vraiment cet auteur m'a beaucoup plu, il parlait de l'écriture et de la littérature d'une manière qui m'a beaucoup plu. Il disait notamment que lorsqu'on aime pas un personnage c'est qu'on ne le comprend pas et que l'auteur n'a pas réussi à nous faire entrer dans sa tête, il a dit aussi deux choses a propos des adaptations de contes par disney, que c'était un peu dommage qu'ils occultent le côté méchant et cruel des contes mais qu'en même temps on peut les remercier de faire connaitre et vivre les contes à un large public. Voilà juste quelques petits trucs qui m'ont marqué et qui m'ont fait vraiment beaucoup aimer cet auteur. A la fin de la conférence l'intervenante nous a signalé qu'il serait en dédicace dans peu de temps sur le stand de son éditeur. 



Ni une ni deux j'ai foncé avec Tcheuck sur le stand prendre le livre qu'il présentait afin de le faire dédicacer. J'ai pas dit grand choses quand je l'ai vu malheureusement je parle pas très bien anglais, je le comprend bien mais ne le parle pas bien. Mais j'étais quand même super contente d'avoir une dédicace et une petite photo en sa compagnie. 



Le reste du salon s'est bien passé, on a découvert des petits trucs qui nous ont bien plu mais qu'on a décidé de ne pas acheter pour éviter d'avoir pu de sous à la fin du mois xD En l’occurrence pour moi ça a été un livre de romance de la maison d'édition Nisha. Leur livre me faisait envie mais j'avais peur de ne pas aimer et du coup de dépenser pour rien et y avais des livres de cuisines qui me faisaient de l’œil mais j'en ai déjà de trop ^^ 

J'ai retrouvé ensuite ma meilleure amie avec son amie, on est resté un peu ensemble on a découvert un truc vraiment super il y avait des bornes avec trois boutons. 1min 3 min et 5 min. Et lorsque vous appuyiez dessus vous aviez une histoire qui sortait sous forme limite d'un ticket de caisse (avec du papier un peu plus joli quand même xD) et une dame nous donnait un ruban pour attacher notre histoire c'était vraiment super sympa comme idée. C'était ludique et j'avoue que ce genre de choses me plaît grandement.

Ce que j'adore vraiment avec ce salon c'est qu'il y fait calme, contrairement au salon de jeu vidéo et de mange les gens sont beaucoup plus calme on entend juste le bruit des conversations et c'est tout pas de musique hurlant les basses dans des enceintes disséminés un peu partout. c'est beaucoup plus posé et du coup c'est plus agréable.
Je suis sortie du salon contente de ma visite et suis pleine de bons sentiments littéraires.

mardi 8 mars 2016

Mon poids

Salut petit yuxinator!

Alors je sais le titre de cet article est bizarre, c'est un sujet sensible et quelques fois un peu tabou: le poids, la corpulence etc... 

Dans cet article je ne ferais pas trop de généralité. Je ne vais qu'exprimer mon point de vue tout à fait personnel sur moi et le poids. J'espère assez bien m'exprimer mais de base je ne veux offenser personne car je veux bien parler de mon poids et de ma corpulence, pas de celle des autres. 

Alors voilà mon histoire avec mon poids est littéralement faite de haut et de bas. 

Arrivée à l'adolescence les hormones, la génétique et mon alimentation n'ont pas joué en ma faveur. J'étais une enfant dans la moyenne me voilà au départ de l'adolescence en surpoids à la limite de l'obésité. Au début je ne le vivait pas mal.Mais le regard que je portais sur moi même, pendant que je me changeais dans les vestiaire commun avec les autres filles de ma classe, me dérangeais de plus en plus. 

Personne ne m'avais fait de remarque, en tout cas pas que je m'en souvienne, mais oui je ne me trouvais pas belle, pas à l'aise avec le corps que j'avais et je m'aimais de moins en moins.

Arrivé en 4ème je me souviens avoir craquer devant ma mère en disant que je ne voulais plus être grosse. Ni une ni deux ma mère prend un rendez vous avec un nutritionniste que j'ai vu pendant un certains temps. Toute ma famille a été au "régime" avec moi. Pourquoi je met des guillemets? eh bien parce que c'était plus des conseils alimentaires qu'autre chose, on mangeait de tout, à notre faim mais oui c'était telle quantité de machin au repas et en se faisant un extra par semaine (ou par mois je ne sais plus). Le but était de perdre du poids petit à petit.

Ça marchait bien à vrai dire mais voilà, il y a bien quelque chose qui m'a aidé à perdre énormément de poids en un an et cette chose c'est: la peur. 

Quésako? oui la peur. Arrivée fin 3ème j'avais tellement peur du changement au lycée qu'inconsciemment mon corps à refuser de manger de la nourriture, comme si manger le strict minimum allait retarder ou arrêter le temps. Et oui j'ai bien dit inconsciemment parce que j'avais ce dégoût pur et simple de la nourriture, aller dans un supermarché était pour moi un supplice. j'avais envie de vomir dès que je voyais de la nourriture, je mangeais peu et même moi ça m'inquiétais j'avais peur de devenir anorexique sans le vouloir. Ma mère encore m'a fait voir des psys mais même si ça m'a un peu aidé ça n'a pas guéri tout. Ce qui a arrêter cette période a été tout simplement de vivre ce changement que mon inconscient redoutait. 

Arrivée en seconde j'avais perdu pas mal de poids, je recommençais à manger normalement et tout allait pour le mieux. 

Ma récente prise de poids vient depuis 3 ans. Depuis que je suis avec Tcheuck. Alors tu vas me dire petit yuxinator "Mais elle va quand même pas mettre le fait qu'elle ait grossi sur le dos de son copain?". Non, je sais très bien que ce n'est pas lui qui m'a forcé à manger tout ce que j'ai ingérer pour grossir mais c'est un des facteurs de ma prise de poids (attend un peu je t'explique).

Je m'explique: je dirais qu'en règle générale l'amour peut faire grossir. On est heureux, on se fait des petits restaurant et même sans ça le corps traduit nos émotions on peut plus manger parce qu'on est triste/stréssé/heureux etc... 
ça dépend des gens certains vont moins manger d'autres plus et dans ma famille le côté "manger plus" se fait plus ressentir. ça arrivait pendant le week-end qu'on s'enfile une tablette de chocolat milka en une aprem, voire deux. Donc oui j'ai un bon terrain familial sur le grignotage.Et concernant la corpulence eh bien mon père fait diabète plus cholestérol et c'est du diabète réversible donc je pense pouvoir dire d'un point de vue médicale qu'il est obèse (même si maintenant il essaye de se reprendre en main et de perdre du poids) et ma maman ainsi que toutes les femmes de son côté de la famille a de sacrées hanches et oui j'en ai hérité.

Morphologiquement je suis un 8 pour celle qui connaisse. J'ai une poitrine généreuse, une taille fine et des hanches généreuses. C'est assez sympa comme morpho (genre Monica Bellucci est une morpho 8). Et je m'appréciait assez il y a encore 3 ans, juste mes cuisses qui me complexait mais bon ça un petit complexe je ne suis pas la première, ni la dernière à en avoir. 

Je pense que je devais un peu vous détailler ça avant de parler des circonstances qui m'ont conduites à prendre du poids. Donc je vous disait l'amour déjà, le grignotage aussi symptôme de la grande stressée/névrosée que je suis. Ajoutez à ça qu'a un moment j'ai arrêter de faire du sport (encore à cause du stress, je faisais régulièrement des crises de spasmophilie/angoisses qui me laissait vanée et je n'avais pas trop envie de me taper 1h de route pour aller au sport pour peut être n'en faire que 5 minutes parce que j'allais probablement faire une crise). Je dois ajouter aussi que je sort avec Tcheuck qui est un homme qui ne prend malheureusement pas de poids lorsqu'il mange et qui adore la junkfood. Parce que ma conception de l'amour c'est manger la même chose que l'autre/ que j'avais pas envie de faire ma rabats joie à manger plus de salades et aussi parce que je n'avais pas envie de me privé et bien voilà ça fait que j'ai grossi.

Attention je ne rejette la faute sur personne! C'est totalement ma faute si j'ai grossi mais tout ça ne m'a pas aider à maintenir mon poids ou à maigrir. Je vous parle de ça parce que grignoter+arrêt du sport+junkfood=Yux prend du poids. Je vous donne les paramètres de l'équation c'est tout.

Et maintenant? maintenant je fais 78 kilos (ou 75 je ne sais plus) pour 1m60. Je suis médicalement en surpoids à la limite de l'obésité comme je l'étais lorsque j'étais en 6ème.

Pendant un long moment je me suis dit que je ne voulais pas me privé, que je voulais accepter mes rondeurs que j'avais prises mais je me suis rendue compte récemment que non je n'y arriverais pas. je ne m'aime pas et c'est tout il faut pas chercher plus loin.

Je n'ai rien contre les gens qui ont des rondeurs, ni contre celles qui sont minces bien au contraire je dirais que mon point de vue par rapport au corps de chacun est: ayez le poids et la corpulence dans laquelle vous vous sentez à l'aise et heureuse. Le seul hic pour moi c'est la santé parce que pour moi ma santé est aussi importante que mon bien être voire ils sont étroitement liés.

Et là je commence à avoir des désagréments niveaux santé et je dis bien désagréments et pas soucis. Alors oui je vais vous en parler et ne rien vous épargner et tant pis si vous me voyez comme une sorte de mutant chelou ou je ne sais quoi parce que oui ça aussi ça me fait souffrir dans ma prise de poids. Pour commencer je suis beaucoup plus essoufflée qu'avant, alors n'ayant jamais aimer le sport c'est infime je suis de toute manière essoufflée au bout d'un petit moment mais ce moment devient de plus en plus court. Pour résumé au lieu de m'essouffler au bout d'une minute c'est au bout de 30 secondes maintenant (oui c'est exagéré quand même mais c'est pour vous donner un ordre d'idée).
Un autre truc à propos de ça c'est la sueur, je sais c'est méga glamour mais attendez la suite! Le poids me fait suer plus notamment au niveau de la poitrine ce qui entraîne des mycoses. ça y est ceux qui fantasmait encore sur moi se sont barrés xD C'est pas énorme, je me soigne mais c'est pénible (et ça gratte aussi pour rester dans le glamour). Et pour finir avec les désagréments de santé maintenant lorsque je suis en robe/jupe et que je ne met pas de collants si je marche toute la journée mes cuisses frottent tellement l' une sur l' autre que ça me créer une irritation de malade (ça m'est arrivé cet été heureusement ça n'est pas tout le temps).

Voilà, rajoutez à ça la frustration et je dirais la honte de ne plus rentrer dans les pantalons que j'avais et vous avez mon état d'esprit du moment.

Je résume pour les flemmards: Yux avec son poids=frustrée de ne plus pouvoir rentrer dans ses jeans+désagréments de santé+ne s'aime pas.

En faisant la somme de tout ceci je pense pouvoir dire que ça ne peut plus continuer ainsi. Alors je me sort les doigts du cul pour ré-avoir le corps que je veux. Je ne veux pas la lune techniquement j'ai a perdre entre 10 et 15 kilos ce qui n'est pas tout à fait énorme. Que je veux re-rentrer dans mes pantalons taille 38 moi qui fait maintenant du 42. Je ne mesure pas mon objectif en terme de taille de pantalon mais c'est aussi un bon moyen de savoir où on en est sans balance :p

Donc voilà à l'heure actuelle je mange à ma faim mais moins de junkfood et plus de choses saines et faites maisons. Tcheuck me suit dans ce régime alors ça m'aide beaucoup, je fais du vélo d'appartement en regardant Aventures (oui le JDR avec Bob Lennon,JDG et cie) et ça me va. Pour l'instant je pédale pendant 40 minutes mais je vais augmenter le temps petit à petit ^^ j'y crois je veux retrouver ce corps que j'aimais et dans lequel je me sentais belle et désirable.

Alors voilà petit yuxinator mon histoire, je sais que certains d'entre vous lorsque j'ai parlé de ça m'ont dit "mais tu es belle comme ça ne change rien" je vous en remercie beaucoup. Cependant,je pense que le plus important c'est que je m'aime et donc que je continue mes efforts. J'espère pouvoir un jour vous remontrer mon moi que j'aime.

Si vous voulez me parler de votre expérience,votre vécu, vos soucis ou non soucis à propos de votre poids quelqu'il soit n'hésitez pas.

Je vous aime fort! 

Yux