lundi 26 février 2018

Last Day of June

(Je te préviens il y a un spoil du jeu dans cet article mais il est nécessaire pour que je t’en parle correctement. Il arrive cependant très vite dans le jeu donc je ne te divulgache pas beaucoup de choses).




Je suppose que tu t’es dit qu’avec l’arrêt de ma chaîne Youtube tu ne m’entendrais plus jamais parler de jeux vidéos. Et bien non, les jeux vidéos sont une passion que je continue pour mon plaisir personnel. 

Tu me connais je pense, j’affectionne les jeux vidéos par rapport à leur univers avant tout et lorsque le gameplay suit l’histoire c’est encore mieux. C’est comme ça que j’ai démarré des jeux vidéos comme Beyond Eyes, Don’t Starve et Ori and the blind forest. 

Lors de mes errances sur steam j’ai été interpellée par le visuel d’un jeu, qui en plus avait été primé à l'E3, ni une ni deux je regarde les critiques et me le prend dans la foulée. Mais comme il a fait partie de plusieurs jeux acquis en soldes je ne l’ai pas essayé tout de suite, mais il restait dans un coin de ma tête comme un jeu à tester. 

C’est lors des vacances de Noël, lorsque mon homme est venu chez moi que l’occasion m’a été donnée de voir le jeu. C’est mon homme qui jouait et je le regardais. 




L’ambiance est exactement comme je me l’imaginais simple et poétique. Le chara design des personnages vous semblera peut être étrange mais à moi il m’a beaucoup plu. Il n’y a pas de dialogue à proprement parlé et c’est notre imagination qui colle tout les bouts. 

Le scénario est simple, vous incarnez un homme qui revient en voiture d’une balade avec sa femme, ils ont un accident et sa dulcinée meurt. Vous avez la possibilité par un moyen magique de revenir dans le passé afin de pouvoir empêcher l’accident. 

J’adore la structure qu’ils ont mis en place, l’accident est lié à différents éléments, si vous en changez un ça va bouger tout mais recréer un soucis dans la grande machine temporelle . Le jeu vous force à revenir sur vos pas, à réfléchir à ce que vous faites. Last Day of June est assez facile et vous demande au final peu de temps pour le finir. Mais je le vois vraiment comme un jeu à la Beyond Eyes: c’est  une petite pépite! Une petite sucrerie vidéoludique qui est parfaite pour le propos qu’elle sert (en l’occurence l’acceptation du deuil) et qui se suffit à elle-même. 

En gros, si tu aimes les petits jeux solos, indépendants, avec un univers visuel et un gameplay cohérent je te le conseille. 





Last Day of June est développé par Ovosonico et édité par 505 Games et est disponible sur steam. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire