jeudi 4 octobre 2018

Eleanor and Park de Rainbow Rowell


Résumé:

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.




Mon avis: 




Pendant la lecture de Fangirl j'étais sûre de vouloir lire Eleanor & Park parce que je savais juste que la rencontre entre eux deux sortait de l'ordinaire. Le fait qu'ils ne se parlent pas au début je trouvais ça original. Du coup lorsqu'au boulot j'ai vu qu'il nous restait celui-ci et en grand format je n'ai pas hésité je l'ai emprunté. 


Comment dire... Eleanor & Park a été un énorme coup de coeur (tellement que je pense me le prendre en anglais). Pourtant ça n'a pas été gagné, j'ai même eu envie de le laisser tomber à un moment. Mais j'ai persisté et ça a marché! 

Les personnages sont attendrissants, Eleanor n'est pas la fille parfaite: elle a de l'embonpoint et elle ne s'aime pas pour ça, porte des vêtements pas toujours coordonnés, elle se fait harcelée au lycée dès son premier jour, elle vit un enfer à la maison. Mais qu'est-ce qu'elle est attachante! Et le point de vue de Park sur elle est un vrai bonheur car il nous montre ce qu'elle a de positif en elle. J'ai adoré Park aussi, sa vie familiale, sa façon de penser, son aspect marginal tout en étant respecté au lycée... Ils ne sont pas aprfait tout les deux et c'est ça qui est génial! Ils sont originaux et ont chacun leur travers, Eleanor ça peut être son caractère et son manque de confiance en soi, Park c'est son manque de tact et c'est ça que j'ai envie de voir dans un roman! Pas les même clichés encore et encore servi à différentes sauces.
Les personnages sont hyper bien travaillés donc Mme l'autrice chapeau bas pour ce travail! 

Si j'ai failli l'abandonner ce n'est pas vraiment à cause de lui mais vraiment à cause de moi (le classique c'est pas toi c'est moi mais pour un livre!) . Enfin je vais vous expliquer: je vous apprend rien c'est une histoire d'amour donc à un moment faut bien qu'ils découvre ça, le fait d'être ensemble et tout. Et j'ai eu cette réflexion à un moment "C'est trop mignon!!! mais j'ai peur que ça devienne/soit niais". 
Je pense que tu l'as compris, à partir du moment où on se dit ça c'est hyper dur de passer outre et j'ai arrêté directement la lecture. Et c'est Macbeth qui m'a permis de casser cet aspect parce que justement j'ai eu un coup de coeur dessus, parce que Macbeth était plus cruel et qu'il m'a fait dire "Finis Eleanor and Park! Ne reste pas  sur un a priori alors que tu l'aimais beaucoup".  

J'ai bien fait de le finir, il m'a laissé le coeur en mille morceaux mais je lui en veut pas. C'est un livre qui me marquera pour toujours et cela me fait plaisir de lui laisser cette place là dans mon coeur. 


Ps: Par contre je suis pas fan du trait sur la couverture, et je parle bien du trait de l'illustrateur parce que le dessin de base j'adore mais j'aurais aimé un autre trait pour les représenter. Je vous ai mit des exemples de fan art que j'ai aimé pour eux. 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire