mercredi 24 octobre 2018

La déesse des marguerites et des boutons d'or de Martin Millar

Résumé: 

Aristophane est inconsolable : ses rivaux dramaturges monopolisent toute l’attention d’Athènes, un aspirant poète en mal de reconnaissance lui colle aux basques, ses acteurs sont incapables de retenir la moindre réplique et son propre mécène semble avoir été piqué par la mouche de l’avarice.

Comment La Paix, sa dernière comédie, pourrait-elle convaincre les Athéniens de s’opposer à la guerre contre Sparte dans de telles conditions ?


Mon avis: 
C'est le premier livre que j'ai acheté dans la librairie où j'ai eu une mauvaise expérience.  La couverture ainsi que le résumé m'avaient plus donc j'ai décidé de l'emprunter puis de l'acheter. 

La lecture de ce livre est très fluide, on passe de personnages en personnages pour comprendre leur point de vue et avancer dans l'intrigue. La trame est assez classique mais bien traitée ce qui en fait un bon livre. 

Ce qui m'a plu c'est la recherche que Martin Millar a fait en amont pour faire plein de références que ce soit à la mythologie ou au monde antique. J'avais vraiment l'impression d'être transportée à Athènes dans cet univers où les humains et les divinités cohabitent. 

Les personnages sont bien traités ils ont tous un côté attachant qui donne envie de continuer à suivre leurs aventures. 

Evidemment il y a des petits bémols, par exemple j'ai beaucoup trop deviné ce qu'il va se passer dans la pièce d'Aristophane à la fin.  Et dans d'autres situations par exemple lorsque Bremusa et Idomédée se rencontraient et combattaient: je trouvais l'astuce pour les faire arrêter de se battre trop facile du coup on en perd l'enjeu du combat. 

Mais j'ai passé un bon temps avec Aristophane, Luxos, Brémusa, Métris, Athéna, Socrate et les autres. Si la mythologie t'intéresse et que tu veux une lecture sans prise de tête je te conseille ce livre. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire