mardi 2 octobre 2018

Macbeth de William Shakespeare

Résumé: 
A la suite d’une bataille victorieuse, le valeureux Macbeth, sujet du roi Duncan d’Ecosse, rencontre trois sorcières qui le désignent comme le duc de Glamis (ce qu’il est ) le duc de Cawdor, et le futur roi. Peu de temps après, Macbeth est informé que le roi, en récompense de son courage et de sa dévotion, le fait duc de Cawdor.
Macbeth fait part de la singulière entrevue à son épouse qui va le pousser à assassiner le roi pour prendre sa place, réalisant ainsi la troisième prédiction des trois sorcières.


Mon avis: 
Tu me connais au début de mes avis je raconte toujours une partie de ma life et cette chronique ci ne va pas déroger à la règle! 

En cette période d'automne il y a un challenge littéraire ultra connu qui fait son apparition: Le Pumkin Autumn Challenge! Je vais pas t'expliquer en détail le challenge initié par Guimause mais pour faire simple c'est un challenge avec des menus à valider grâce à des lectures. C'est un challenge peu contraignant comme le Coldwinter parce que tu organises un peu ton challenge comme tu le souhaite. 


Je ne fais plus de PAL pour mes challenges mais je suis toujours friande de voir celle des autres, du coup j'ai vu la vidéo et la PAL de Guimause et elle allait lire Macbeth. Et ça a fait tilt chez moi. "Bon sang Flore mais faut que tu le lise!". 



Alors clairement, il n'y a aucune obligation à lire Macbeth hein! Mais un de mes gros coups de coeur des classiques scolaires que j'ai lu a été Roméo et Juliette de Shakespeare. J'adore sa plume et suis un peu devenue fan décérébrée en fait: je suis allée au théâtre du Globe à Londres, ai un tote bag avec une citation d'Hamlet dessus (que je n'ai jamais lu hein! mais on va y remédier un de ces jours) et ai acheté les deux tomes de la Pléiade sur ses tragédies (enfin ma mère me les a acheté, rendons à César ce qui est à César). 



Du coup, en pleine indécision littéraire sur un autre livre (je t'expliquerai lors de la chronique de cet autre livre) je me suis dit en ce 2 octobre "Flore va chercher ton tome de la Pléiade et lit moi Macbeth" (oui je me parle souvent, vous non?) 



Verdict:... J'adore! Je retrouve la plume de Shakespeare avec ces tournures de phrases où clairement à chaque page je trouvait des citations que j'avais envie de graver sur ma tombe (ouai bon c'est pas la réflexion la plus jouasse qui soit mais c'est pour te dire à quel point je trouvais ça fou!) 


J'ai une affection particulière pour les prophéties/malédictions. On sait que ça va arriver mais comment?! On se délecte de voir le destin se mettre en marche vers l’inéluctable



Bon après clairement je peux pas te dire que j'ai tout compris, dans les moindres petites nuances, sur ce qu'a écrit Shakespeare, j'avais clairement l'impression d'être une spectatrice d'un spectacle grandiose où on finit la pièce à se dire "J'ai pas tout compris mais c'était trop bien!" 



Un petit mot rapide sur ma lecture d'une Pléiade parce que c'est pas tout les jours! J'ai adoré la qualité du papier bible, tellement fin mais résistant aussi. C'était agréable de tourner les pages. La version anglaise sur la page de gauche était très intéressante aussi j'y jetait un coup d’œil de temps en temps pour voir si notamment les parties rimées était assez fidèles. Heureusement que dans le premier tome il y a Hamlet, je pourrais le découvrir aussi par ce biais! 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire