mardi 2 octobre 2018

Se mettre doucement au zéro déchet

Hello!

Je pense que cela ne t'étonnera pas mais en m'intéressant au semi végétarisme je me suis aussi intéressée à un mode de consommation moins gourmand en ressources.

Le zéro déchet en tant que tel n'existe pas, on ne peut pas jamais jeter quoique ce soit mais on peut limiter au possible ses déchets et c'est ça ce qu'on appelle le zéro déchet.

Se mettre à quelque chose de nouveau que ce soit changer son alimentation ou sa manière de consommer prend du temps. C'est des réflexes à désapprendre, des automatismes à défaire et c'est surtout aller contre la société actuelle qui tend vers une surconsommation. 

Dans cet article je ne te donnerai pas le mode d'emploi de la personne qui est zéro déchet par excellence. Il m'arrive encore d'acheter des choses emballées, il m'arrive encore d'acheter des choses dont je n'ai pas besoin et de ne pas respecter ce mode de vie parfaitement. 

Mais je prend petit à petit des réflexes, chacun son parcours. Le mien se construit doucement et c'est déjà un petit pas. Cet article est plus là pour te donner des idées de choses que tu peux déjà changer doucement et surtout quand tu ne vis pas "chez toi" comme moi c'est le cas. 

1. Trier ses déchets

Ça me parait essentiel mais ne serait ce qu'un petit tri chez soi aide déjà beaucoup. Le verre, le plastique, le papier et si on habite en campagne avec un jardin pourquoi pas se lancer dans le compost? La quasi totalité de la France a des poubelles spécifiques, dans le coin où j'habite en Corse elles viennent d'arriver et sont déjà bien employées! Si chez vous on est pas adepte du tri sélectif essayez de le faire pour vous déjà: dans la rue où dans votre chambre. 


2. Les sacs de courses 

Qu'on soit responsable ou non des courses on se retrouve souvent à devoir en faire, que ce soit des oublis ou juste du shopping souvent les magasins nous propose encore beaucoup de sacs. Le premier pas que j'ai fait vers le zéro déchet a été de refuser le plus possible les sacs que les gens me donnaient. Je suis adepte maintenant des totes bag en tissu, très pratiques ils sont lavables en machine et surtout réutilisable à souhait! 


3. Passer au solide pour les produits de beauté

J'ai commencé à le faire depuis mai, petit à petit j'élimine les bouteilles en plastique de ma routine de soin. Je ne suis pas ultra coquette mais j'adore de temps en temps me pouponner donc j'ai commencer simplement avec un savon et un shampoing. Ne sachant pas en faire et ne voulant pas me casser la tête je me suis naturellement tournée vers Lush. Les produits sont cruelty free, principalement naturels et plutôt fun à utiliser! Certains me diront sûrement que c'est pas l'idéal mais c'est déjà un pas et tant qu'a faire autant que ça reste agréable à faire comme pas. 
(Je risque fort de te reparler de Lush pour te parler des mes petits chouchous.)
 Déodorant, dentifrice, après shampoing... il est facilement possible de trouver du solide et le petit bonus c'est que ça dure très longtemps. Je me souviens avoir pris 100g de savon début mai que j'ai fini début septembre donc 3 à 4 mois avec le même savon je vous prie de croire que même si leur produits sont chers ça reste carrément rentable!

4. Adieu bouteilles d'eau! 

Depuis quelques mois j'ai décidé d'acheter une gourde en métal qui peut faire aussi thermos. L'idée derrière c'était d'arrêter de dépenser trop d'argent dans les bouteilles en plastique que je finissait par jeter, de plus le plastique n'est pas très bon pour la santé sur le long terme. Ma gourde reste au boulot en ce moment pour des raisons pratiques mais de temps en temps je la lave et ça reste simple d'utilisation et ça crée moins de déchets. Sinon j'utilise des mason jars à la maison et ai recycler une bouteille en verre pour faire de temps en temps du thé glacé. Je trouve le verre ultra sympa mais peu pratique au transport je dois bien avouer du coup ça reste plutôt à la maison.

5. Parlez en! 

Oui ce dernier point est étrange mais c'est en même temps le plus simple à faire. Vous ne savez pas comment mettre en place certaines étapes? Vous ne savez pas trop quoi en pensez? Renseignez vous, allez voir sur internet, à l'office du tourisme ou la mairie qu'est-ce qui est mis en place mais surtout parlez en autour de vous! 
L'idée derrière c'est que vos proches peuvent vous aider dans cette démarche, vous pouvez découvrir ça ensemble ou tout simplement comprendre quels sont leur point de vue par rapport à ça.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire