jeudi 1 novembre 2018

Âme de Sorcière d'Odile Chabrillac

Résumé: 
Symbole subversif de la révolte féministe, la figure de la sorcière est aujourd'hui de retour, prête à questionner nos choix, notre rapport au monde, à la nature, au corps, à la rationalité, à la sexualité... Et ce qu'elle a à nous apprendre peut réellement changer nos vies. Loin du folklore et des clichés, les sorcières sont porteuses d'un savoir riche et multiple, qui dérange et bouscule l'ordre établi. Pourquoi les a-t-on massacrées au XVe siècle, pourquoi a-t-on cherché à les oublier ? Car elles ont osé, en leur temps, défier l'église, l'autorité (masculine en particulier) et l'idée même de propriété ; elles savaient dire " oui " lorsqu'elles avaient envie et " non " quand elles le pensaient.


Mon avis: 
Je ne suis pas fan des essais, j'ai beaucoup de mal avec mais j'en lit de temps en temps pour me forcer afin de lire de tout. 

Cet essai je l'ai choisi parce qu'il parlait de deux thématiques qui m’intéressent beaucoup: La sorcellerie et le féminisme. On en entendait beaucoup parlé à ce moment là sur le groupe du Pumkin Autumn Challenge et c'est d'ailleurs la vidéo de Guimause qui m'a donné envie de le lire.

Dans l'ensemble même s'il y avait des choses très intéressantes je ne garderais pas un très bon souvenir de cette lecture. Disons qu'il était "ok mais sans plus". Le début m'a plus pourtant, elle parlait des sorcières dans l'Histoire et reliait avec le féminisme. La deuxième partie était assez intéressante aussi puisqu'elle parlait de toutes les thématiques qu'on reliait aux sorcières et proposait une réflexion dessus.

Mais toute la dernière partie m'a profondément ennuyée. Cela parlait de rituels et autres choses à faire nous au quotidien et je vous avoue que ça ne m'a ,tout simplement, pas parlé. Je m’intéresse à la Wicca mais je ne cherche pas à lancer des sorts où à faire des rituels ésotériques. J'y cherchait plus une aide à s'accepter plus en tant que femme et à accepter les pouvoirs que l'on a en tant que telle. Quand je dis "pouvoirs" c'est presque au sens littéral du mot, je le comprend au sens de "ce qu'on peut faire" en tant que femme (et non pas lancer des boules de feu ou faire des potions magiques). 

 Alors ici je parle bien de mon point de vue et je ne rejette en aucun cas les personnes qui croient en l'ésotérisme, qui croient en la Wicca ou juste en la magie. Pour moi chacun est libre de croire en ce qu'il veut et personnellement j'aime à penser que la magie c'est juste une projection de notre volonté au quotidien, une sorte de résultat de nombreux efforts qui n'a que très peu de rapport avec des pouvoirs psychiques. Mais je suis ouverte à ce sujet, ce pourquoi j'ai lu ce livre. Je voulais en savoir plus là dessus. 

Quoiqu'il en soit pour moi ce livre est plutôt un appel pour d'autres. Peut être lirais-je celui de Mona Chollet ou un autre sur la puissance du féminin.  Et celui-ci j'en garderais quelques réflexions qui me serviront peut être dans le futur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire