jeudi 1 novembre 2018

Love Simon de Becky Albertalli

Résumé: 
Moi, c'est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petite ville en banlieue d'Atlanta. J'ai deux sœurs, un chien, et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai une passion profonde pour les Oréo, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue.

Blue est un garçon que j’ai rencontré sur le Tumblr du lycée. Je le croise peut-être tous les jours, mais je ne sais pas qui c’est. On se dit tout, sauf notre nom. À part Blue, personne ne sait que je suis gay.


Mon avis:
Véritable phénomène cet été, le film Love Simon a (re)propulsé le livre dans le top des ventes jeunesses. Je le voyais partout, sur les blog, instagram etc... Je suis malheureusement du genre à fuir les livres qui sont trop mis en avant. Mais quand j'ai su que j'allais être affecté en jeunesse je me devais de me tenir à jour sur les publications et Love Simon était tellement incontournable qu'il me fallait le lire. 

Et j'ai bien fait, déjà juste avec le résumé j'étais agréablement surprise. Un livre traitant d'homosexualité autant plébiscité autant dire que ça fait énormément plaisir à voir. Je dirais même que c'est rassurant. 

Je l'ai lu d'une traite ce livre, j'ai passé un très agréable moment. Le personnage de Simon m'a plu, on voit qu'il essaye de faire de son mieux mais parce qu'il est jeune parfois il fait les mauvais choix. 
Je l'ai trouvé très intéressant et la thématique de l'annonce de sa sexualité très bien gérée. On y voit de tout, des gens qui réagissent mal, d'autres qui le protègent c'est très réaliste. 

Pour moi Love Simon est presque un coup de cœur. Je me suis bien plongée dans l'histoire mais il me manque un je ne sais quoi pour qu'il le soit. Si je devais lui donner une note ce serait un 4,25/5. Il manquait quasiment rien. Je pense qu'avoir trouvé très vite qui était Blue m'a enlevé l'effet de surprise qu'aurait été la révélation de son identité. Et c'est peut être ça qui m'empêche de le mettre en coup de cœur. 

Et toi l'as tu lu? et si oui qu'en as tu pensé? 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire